Notre métier

Le seul service public funéraire
du département qui accompagne
les familles endeuillées.
Intervention sur tout le département.
7j/7 – 24h/24

Accès à toute chambre funéraire
du département.
02 96 75 40 50

Nos professionnels

Nos métiers s’adressent indifféremment aux femmes et aux hommes

Pour faire ce métier comme il se doit, il faut avant tout de la bienveillance, de l’humanité… « apporter le meilleur à ceux qui sont dans le pire ». Ces métiers à la fois beaux et difficiles requièrent de grandes aptitudes physiques et psychologiques.

Les métiers de conseillers funéraires, maîtres de cérémonie et agents d’accueil nécessitent un diplôme.
Vous trouverez les modalités des formations du funéraire sur les liens suivants :

https://www.legifrance.gouv.fr/diplômes-dans-le-secteur-funéraire

https://www.legifrance.gouv.fr/Code-général-des-collectivités-territoriales

Conseiller funéraire

Le conseiller funéraire assure l’organisation des obsèques et est l’interlocuteur privilégié de la famille. Il accueille et informe les familles sur les choix des fournitures et des prestations nécessaires aux obsèques. Il assure la liaison avec les différents officiants cultuels ou civils. Effectue les démarches administratives et renseigne les familles sur les démarches post-obsèques.
Il maîtrise notamment la législation funéraire, la psychologie du deuil. Il maîtrise l’expression écrite et orale de la langue française. Il sait faire preuve de maîtrise, mais aussi d’empathie.

Maitre de cérémonie

Le maître de cérémonie accompagne et guide la famille de la fermeture du cercueil jusqu’à l’inhumation ou la crémation. Il connaît les différents rites funéraires.
Lors d’une cérémonie religieuse, il place et installe la famille et l’assistance en fonction du protocole et des usages du lieu de culte.
Il est le trait d’union avec l’officiant (prêtre, rabbin, pasteur, imam…) et est l’interlocuteur privilégié de la famille. Il reste à sa disposition et à son écoute tout au long de la cérémonie.
Lors d’une cérémonie civile, il prépare la cérémonie avec la famille du défunt et ses proches. Il conseille la famille pour lui permettre de personnaliser l’hommage et le rendre unique.
Il prend la parole en public, conduit la cérémonie et doit savoir réagir en cas d’imprévu.

Agent funéraire

Il prend en charge sur tous lieux de décès le défunt. Il assure le transport du défunt du lieu de décès au lieu où celui-ci repose. Il assure les toilettes, les mises en bière. Il assiste le maître de cérémonie et participe aux convois funèbres, effectue le portage des cercueils, et assure différents travaux d’exécution (inhumation, exhumation et réduction des corps). Procède aux ouvertures et fermetures de caveaux et aux creusements de fosses. Conduit les véhicules funéraires et en assure l’entretien. Il assure toute mission d’intérêt général confiée par l’entreprise. Poste polyvalent.

Marbrier

Il assure la pose des caveaux, des monuments funéraires neufs, des stèles…
Il assure l’entretien, la réparation et la restauration des monuments funéraires. Ce professionnel est un véritable artisan de la pierre. Tout comme l’agent funéraire, il est susceptible d’effectuer tout travaux d’inhumation (inhumation, exhumation, ouverture-fermeture de caveaux, creusement de fosses…). Il est en contact avec les familles afin de les renseigner sur les gravures, la nature et la couleur de la pierre tombale, sa forme…
L’essentiel de son travail s’effectue dans les cimetières où il pose les monuments et en assure l’entretien.

Thanatopracteur

Son travail consiste sur demande écrite de la famille à restaurer l’apparence des corps et à assurer leur conservation. Il exerce son métier le plus souvent seul au sein d’une chambre funéraire.
L’opération de soins de conservation consiste à injecter dans le corps un produit à base de formaldéhydes. Cela permet de stopper l’évolution bactérienne, normalement très rapide, freiner la destruction cellulaire conduisant à la décomposition des tissus et évacuer des liquides physiologiques très bactériens. Il suture les incisions qu’il a pratiquées.
Il termine par la coiffure et la cosmétique. Le soin permet aux familles de se séparer de leur défunt de manière plus apaisée.
Le thanatopracteur ou la thanatopractrice doit faire preuve d’une grande maîtrise de soi et de ses émotions. Il (ou elle) doit être doté(e) d’importantes aptitudes relationnelles : tact, discrétion, patience et motivation. Il est soigneux et délicat, respectueux, à l’écoute des proches endeuillés. Les soins qu’il prodigue nécessitent un minimum de connaissances médicales, esthétiques et d’anatomie. Pour exercer la thanatopraxie il faut obtenir le diplôme national de thanatopracteur.

Vous trouverez des informations relatives aux modalités de formation de ce métier sur les liens suivants :
https://www.syndicatdesthanatopracteurs.fr/formation-diplome-de-thanatopracteur

http://formations.univ-angers.fr/diplome-d-universite/du-thanatopraxie

La philosophie des Pompes Funèbres Intercommunales (PFI)

Une équipe d’hommes et de femmes, un recrutement basé sur des valeurs fortes partagées de service public, d’économie sociale et solidaire.
Les PFI ont à cœur de former leurs collaborateurs au-delà des obligations légales par la mise en place de formations continues.

Votre opérateur funéraire public dans les Côtes d’Armor